Arguments

LES RAISONS DE NOTRE NON

Les patients inquiets génèrent des dépenses supplémentaires

L’introduction d’un système de prix de référence aurait des conséquences lourdes pour notre santé. Les patients seraient constamment contraints à changer de médicaments ou à payer la différence. Sans supplément de prix, ils ne bénéficieraient plus du médicament qu’ils connaissent et auquel ils font confiance.

En observant certains pays de l’Union européenne, nous savons que les prix de référence entraînent un changement forcé, des effets indésirables et un moins bon suivi de la thérapie. Les patients âgés notamment seraient dépassés par le changement incessant de médicaments.

Retour