Arguments

LES RAISONS DE NOTRE NON

Les génériques ne sont pas des facteurs de coûts

Les génériques sont injustement présentés comme facteurs de coût pour le système de santé suisse. Une étude actuelle réalisée par bwa consulting le montre: le prix des génériques baisse constamment depuis plus de dix ans. Les génériques contribuent donc de manière substantielle aux efforts demandés en termes d’économies dans le système de santé suisse. En 2016, les économies réalisées grâce aux génériques se sont élevées à 363 millions de francs.

Économies directes et indirectes cumulées, les génériques contribuent à économiser un milliard de francs par an. Grâce à une meilleure diffusion des biosimilaires (imitations des produits biopharmaceutiques), il sera possible de réaliser des économies supplémentaires en Suisse à l’avenir.

Retour